INRS
  • INRS
  • Eau Terre Environnement
  • Énergie Matériaux Télécommunications
  • INRS – Institut Armand-Frappier
  • Urbanisation Culture Société
Version imprimable

Nathalie Casemajor

Culture, numérique, territoires

Action culturelle, médias numériques, mobilisation citoyenne, médiation culturelle, médiation des savoirs, visualité

Chaires, groupes et réseaux

 

Journée d'étude

PLURALITÉ DES MÉDIATIONS CULTURELLES : POSTURES, PRATIQUES, MILIEUX

Vendredi 3 mai 2019

INRS-UCS

Programme

 

_

 

OMEC - OBSERVATOIRE DES MÉDIATIONS CULTURELLES

 

L’Observatoire des médiations culturelles a pour objectif de contribuer à l’avancement des connaissances relatives aux pratiques de médiation culturelle et à leurs enjeux sociopolitiques, en se constituant comme plateforme d’observation, de recherche, de mobilisation et transfert des connaissances, de formation et de réseautage pour le milieu académique et professionnel. L’équipe interrégionale développe une approche multisectorielle et interdisciplinaire, associant des membres formés en sociologie, sciences politiques, communication, travail social, éducation, anthropologie, philosophie, histoire de l’art et pratique des arts. La constitution de l’Observatoire est l’aboutissement de onze années de travaux de recherche partenariale menés au sein du Groupe de recherche sur la médiation culturelle (GRMC). Au fil des ans, les travaux du GRMC ont permis de fédérer un vaste réseau panquébécois de chercheurs et de praticiens. L’équipe se positionne aujourd’hui comme le principal pôle de recherche sur la médiation culturelle au Québec et comme une tête de pont de la recherche sur ce sujet dans le monde francophone. L’équipe rassemble quatre partenaires de terrain : Culture pour tous, Exeko, la Ville de Vaudreuil-Dorion et la Cellule régionale d'innovation en médiation culturelle du Saguenay–Lac-Saint-Jean. L’équipe a également des liens de collaboration avec la Ville de Montréal.

 

AXE PRAXIS

Dirigé par Anouk Bélanger (UQAM)

 

Praxis propose un examen réflexif des pratiques mises en œuvre au sein de l’Observatoire, en interrogeant leurs enjeux conceptuels, méthodologiques et épistémologiques. Dans quelle mesure la mise en perspective de la notion de médiation culturelle au sein d’une pluralité de notions et de pratiques connexes (médiation artistique, intellectuelle, scientifique, interculturelle, numérique), y compris dans le monde anglophone (cultural outreach,  community engagement, arts education, community art) et dans les communautés franco-canadiennes hors Québec permet-elle d’en renouveler la compréhension ? En quoi la renégociation des rapports entre experts et profanes au sein des pratiques de médiation culturelle peut-elle inspirer un décloisonnement des processus de construction des savoirs entre chercheurs, praticiens et participants, notamment dans le cadre de méthodes de recherche-action, recherche-création, recherche-intervention et recherche évaluative ?

 

AXE TOPOS

Dirigé par Louis Jacob (UQAM)

 

Topos interroge l’inscription des projets de médiation culturelle dans des territoires géographiques, des milieux de pratique et des écosystèmes professionnels, de façon à récolter des données d’observation en contexte. Comment les enjeux de médiation culturelle sont-ils différenciés en fonction de la spécificité des espaces et situations d’intervention où ils s’inscrivent (territoire central ou éloigné, caractéristiques des populations, politiques publiques, enjeux de développement durable) ? Quels sont les types d’actions et de stratégies caractéristiques des différents milieux de pratique où se déploient les projets de médiation culturelle (milieu scolaire, muséal, communautaire, artistique, municipal, de la santé) ? Comment les médiateurs culturels s’insèrent-ils dans un écosystème professionnel du point de vue de leur formation initiale et continue ainsi que de leurs conditions d’emploi (professionnalisation du métier, évolution des carrières, rémunération) ?

 

AXE POLIS

Dirigé par Ève Lamoureux (UQAM)

 

Polis approfondit les enjeux sociopolitiques liés à la pluralité des formes de médiation culturelle, en articulant leurs dimensions politiques et symboliques. Sous quelles conditions les approches de médiation culturelle peuvent-elles contribuer aux logiques de transformation sociale visant l’inclusion sociale et la diversité culturelle (en lien avec les communautés ethnoculturelles et immigrantes, les Premiers Peuples et les Inuits, les personnes sourdes et handicapées, la neurodiversité, l’accessibilité universelle) ? Quelle est la part de l’exploration esthétique dans les projets de médiation culturelle, et dans quelle mesure permet-elle de proposer de nouvelles formes de constitution des publics et d’expérience du commun ? Comment les pratiques de médiation culturelle s’articulent-elles avec les enjeux démocratiques (art public, gouvernance, mobilisation) et les diverses formes d’engagement et de participation citoyenne (incluant les formes émergentes de la citoyenneté culturelle, des droits culturels et de l’éducation à la citoyenneté mondiale) ?

 

LISTE DES MEMBRES

 

Co-Direction

Casemajor, Nathalie (INRS)

Beauchemin, William-J (Exeko)

 

Co-chercheurs

Belhadj-ziane, Kheira (UQO)

Bellavance Guy (INRS)

Desbiens, Gabrielle (Culture  Saguenay–Lac-Saint-Jean)

Dubé, Marcelle (UQAC)

Dugay, Nadia (Exeko)

Jacob, Louis (UQAM)

Lafortune, Jean-Marie (UQAM)

Lamoureux, Ève (UQAM)

Lussier, Martin (UQAM)

Poirier, Christian (INRS)

Quintas, Eva (Artenso)

Racine, Danièle (Ville de Montréal)

Sicuro, Louise (Culture pour tous)

Vallée, Michel (Ville de Vaudreuil-Dorion)

 

Collaborateurs

Camelo, Constanza (UQAC)

Foucarde, Marie-Blanche (Musée de l’Holocauste Montréal)

Gauvin, Patricia (Chercheure indépendante)

Kirschberg, Irina (UdeM)

Larouche, Marie-Claude (UQTR)

Leduc, Véro (UQAM)

Louise Julien (UQAM)

Maignien, Noémie (UQAM - Exeko)

Melançon, Marie-Odile (Ville de Montréal)

Nadeau, Anne (UQAM)

Provost, Chantal (Cégep de Saint-Laurent)

 

Assistante à la coordination

Gabrielle Champagne (INRS)

Actualités