Logo INRS
English
Retour aux actualités

Exposition itinérante

Avoir sa place : Les aînés prennent la parole

Version imprimable
30 janvier 2015 // par Stéphanie Thibault
rss

 


Résilientes. Rarement utilise-t-on ce qualificatif en parlant des personnes âgées. Pourtant, au quotidien, elles font face à de nombreuses situations qui peuvent devenir autant d’obstacles à leur inclusion sociale. Les membres de l’équipe de recherche en partenariat FRQSC Vieillissements, exclusions sociales et solidarités (VIES), dirigée par Anne-Marie Séguin, professeure titulaire au Centre Urbanisation Culture Société, ont voulu mieux connaître ces situations et les stratégies déployées par les aînés pour poursuivre leurs activités et conserver leur autonomie.

 

Une cinquantaine d’entre eux, issus de six quartiers montréalais, ont participé à des entretiens de groupe durant lesquels ils ont été invités à définir l’exclusion puis à identifier les situations rencontrées au quotidien qui y contribuent.

 

Avoir sa place. Les aînés prennent la paroleLes témoignages, certains touchants, d’autres formulés avec humour, ont mis au jour la grande résilience de ces citoyennes et citoyens dont la réalité est souvent ignorée. La recherche a aussi montré que l’exclusion peut prendre différents visages et résulte de divers facteurs tels une conception et un entretien inadéquats de l’environnement construit; un mauvais design des espaces intérieurs, le comportementdes autres usagers dans l’espace, le nécessaire recours à l’Internet ou encore le manque de reconnaissance et de respect.

 

Par exemple, voici les propos tenus par une participante qui doit utiliser les transports en commun : « La majorité du temps, c’est fantastique. Comme j’ai un déambulateur, les gens me cèdent leur place. Mais quand ça n’arrive pas, je suis en déséquilibre, je ne peux pas aller au fond du bus facilement. » Une autre participante affirme : « L’exclusion, c’est aussi aujourd’hui avec les ordinateurs. Quand on n’a pas d’ordinateur, on ne peut pas communiquer avec la moitié des endroits. Même le gouvernement commence à avoir plein d’endroits que vous avez de la misère à joindre. Ils vous disent d’aller sur Internet. »

 

Les chercheurs ont souhaité que la parole des aînés puisse être entendue au delà des cercles universitaires. C’est ainsi qu’est né le projet d’une exposition itinérante de photos et de citations des propos tenus par les aînés. Sur les huit panneaux de l’exposition, les témoignages soulignent les efforts déployés, avec dignité, pour subvenir à leurs besoins et demeurer des citoyens à part entière.

 

La professeure Séguin commente en ces termes l’exposition. « Il nous semblait essentiel de documenter les situations d’exclusion que peuvent vivre des personnes âgées tout en montrant, ce que notre étude a révélé, leurs ressources et leur grande capacité à composer avec des situations difficiles, à ne pas baisser les bras. Une phrase dite lors des groupes de discussion résume bien l’attitude de nombreux aînés : “On a du guts tu sais les vieuxˮ ».

 

Véronique Billette, coordonnatrice du projet, confie : « Nous espérons que l’exposition voyagera dans de nombreux milieux où elle suscitera des discussions et des réflexions. On constate que les changements qui faciliteraient la vie des aînés et qui contribueraient à les inclure davantage dans la société, bénéficieraient à bien des gens … au bout du compte, c’est la diversité de notre société qui doit être reconnue. »

 

Pour réserver l’exposition :

L’exposition « Avoir sa place : les aînés prennent la parole » est prêtée gratuitement par l’équipe de recherche en partenariat VIES. Seuls les frais de transport sont à assumer lors de l’emprunt. Les huit panneaux et leur structure qui tiennent en quelques boîtes peuvent entrer facilement dans une voiture et le montage est simple. Une personne de l’équipe peut assurer le montage et le démontage dans certains cas. Pour réserver l’exposition, communiquez avec Véronique Billette : veronique.billette@ucs.inrs.ca ou 514 499-8295. ♦


 

Crédit photo dame : Ilana Block

Actualités

Les plus consultées

Consultez notre webzine

PlanèteINRS.ca

Webzine

Mieux répartir les brigadiers pour la sécurité des écoliers ...

Webzine

Une diplômée étudie les territoires de la production de « pot » au Québec ...

Webzine

Un diplômé facilite l'innovation canadienne et son exportation ...

Webzine

Des aménagements urbains adaptés aux piétons âgés… et aux autres! ...

Webzine

Surplus et surqualification des travailleurs canadiens en 2031 ...