Logo INRS
English
  • Accueil
  • » Actualités
  • » Des professeurs de l’INRS se penchent sur les enjeux d’aménagement
Retour aux actualités

Parution d’un collectif sur le vieillissement

Des professeurs de l’INRS se penchent sur les enjeux d’aménagement

Version imprimable
6 novembre 2012 // par Gisèle Bolduc
rss

Les villes, les quartiers, les résidences pour personnes âgées et les espaces intérieurs sont-ils adaptés aux  besoins des aînés? Quels ajustements ou transformations devront être apportés à ces environnements, pour en faire des milieux de vie adéquats pour une population vieillissante? Ces questions sont abordées dans le livre Vieillissement et enjeux d’aménagement : Regards à différentes échelles, qui vient de paraître sous la direction des professeures Paula Negron-Poblete de l’Université de Montréal et Anne-Marie Séguin du Centre Urbanisation Culture Société de l’INRS.

 

Publié aux Presses de l’Université du Québec, cet ouvrage donne la mesure des défis posés par le vieillissement de la population. Ce processus ira en s’accentuant au cours des prochaines décennies puisque les 65 ans et plus représenteront environ le quart de la population québécoise d’ici 2031. Les analyses proposées dansVieillissement et enjeux d’aménagement contribuent à la réflexion sur l’aménagement et le réaménagement des espaces construits en vue de répondre aux besoins des aînés et d’assurer leur bien-être.

 

Plusieurs professeurs du Centre Urbanisation Culture Société de l’INRS ont collaboré à la publication du livre Vieillissement et enjeux d’aménagement. Par exemple, Anne-Marie Séguin et Philippe Apparicio ont participé à la rédaction des chapitres portant sur l’évolution de la distribution spatiale des personnes âgées à Montréal et à Québec, sur la mobilité des résidents âgés du Vieux-Longueuil ainsi que sur la qualité de l’environnement urbain autour des résidences privées pour personnes âgées. Ce dernier chapitre est rédigé avec une diplômée de la maîtrise en études urbaines, Laurence Cliche. Leur collègue Damaris Rose s’intéresse aux dynamiques d’exclusion et d’inclusion sociales dans le quartier de La Petite-Patrie à Montréal en voie de gentrification. Enfin, la professeure Anne-Marie Séguin signe la conclusion intitulée « Le réaménagement des villes pour nos aînés : une opportunité à saisir ». ♦

Actualités

Les plus consultées

Consultez notre webzine

PlanèteINRS.ca

Webzine

Mieux répartir les brigadiers pour la sécurité des écoliers ...

Webzine

Une diplômée étudie les territoires de la production de « pot » au Québec ...

Webzine

Un diplômé facilite l'innovation canadienne et son exportation ...

Webzine

Des aménagements urbains adaptés aux piétons âgés… et aux autres! ...

Webzine

Surplus et surqualification des travailleurs canadiens en 2031 ...