Logo INRS
English
Retour aux actualités

Deux nouvelles initiatives de recherche de l’INRS reçoivent une subvention Développement du savoir

Être maire et contrer l’islamophobie

Version imprimable
23 septembre 2013 // par Gisèle Bolduc
rss

Deux professeurs du Centre Urbanisation Culture Société de l’INRS ont obtenu une subvention du développement du savoir du Conseil recherches en sciences humaines du Canada (CRSH), ce qui leur permettra d’approfondir des questions de recherche et d’explorer de nouvelles approches théoriques, idées et méthodes. Il s’agit du professeur Jean-Pierre Collin qui s’interroge sur l’influence du projet d’aménagement urbain sur la redéfinition du rôle de maire dans un contexte métropolitain et de la professeure Denise Helly qui aborde sous un angle inédit le statut social des Canadiens musulmans en étudiant leur production de films et vidéos.

 

Être maire en contexte métropolitain

La figure du maire, l’aménagement et la dynamique métropolitaine sont les trois dimensions clés du projet de recherche dirigé par le professeur Collin visant à mieux comprendre les dynamiques qui structurent la scène politique métropolitaine nord-américaine. Afin d’étudier le rôle des maires dans la gestion de l’aménagement urbain, l’équipe de recherche Métropolisation et Société (MéSo) mènera une enquête au sein de la Communauté métropolitaine de Montréal qui s’est dotée d’un plan métropolitain d’aménagement et de développement en 2012. À la jonction des études urbaines, de la géographie, de l’économie et des sciences politiques, cette recherche fournira notamment des éléments de réflexion sur le processus de métropolisation et ses impacts sur la vie démocratique municipale, de même que sur l’étendue et la nature de la collaboration entre les maires, les représentants ministériels et la société civile. 

Autres collaborateurs : Sandra Breux, Pierre J. Hamel, Claire Poitras et Gilles Sénécal du Centre Urbanisation Culture Société de l’INRS.

 

De plus, un étudiant à la maîtrise en études urbaines sera invité à participer à ce programme de recherche, grâce à une bourse de spécialisation sur les dynamiques politiques au sein de la communauté métropolitaine en lien avec les projets d’aménagement à Montréal d’une valeur de 10 000 $, renouvelable pour une autre année.

 

Guerre d’images

La professeure Denise Helly a entrepris l’étude des films et vidéos réalisés par des Canadiens musulmans pour contrer l’image faussée et négative de l’islam diffusée depuis septembre 2001. Cette recherche axée sur la résistance de ces musulmans à l’islamophobie vient combler une lacune au Canada. Son équipe recensera tous les films, vidéos sur la Toile et récits sur You Tube dans lesquels des Canadiens musulmans tentent de gagner une reconnaissance sociale ou d’expliquer l’islam à des non-musulmans ou à leurs coreligionnaires avec lesquels ils sont en désaccord. L’analyse de leur contenu mettra en lumière comment les auteurs contrent d’importants stéréotypes, soit le statut inférieur de la femme musulmane, la piété non réfléchie, le statut de la religion dans la sphère publique et la représentation monolithique et archaïque de l’islam. À la jonction de l’anthropologie, de la communication et de l’analyse littéraire, cette recherche vise à enrichir la connaissance des milieux musulmans et le débat public entre musulmans ainsi qu’entre musulmans et non-musulmans.

 

Autres collaborateurs : Simon Harel, Université de Montréal, et Faiza Hirji, McMaster University 

Actualités

Les plus consultées

Consultez notre webzine

PlanèteINRS.ca

Webzine

Mieux répartir les brigadiers pour la sécurité des écoliers ...

Webzine

Une diplômée étudie les territoires de la production de « pot » au Québec ...

Webzine

Un diplômé facilite l'innovation canadienne et son exportation ...

Webzine

Des aménagements urbains adaptés aux piétons âgés… et aux autres! ...

Webzine

Surplus et surqualification des travailleurs canadiens en 2031 ...