Logo INRS
English Español
  • Accueil
  • » Actualités
  • » L’INRS publie une étude sur les besoins d’accompagnement de jeunes adultes
Retour aux actualités

Arrondissements La Cité-Limoilou et Les Rivières

L’INRS publie une étude sur les besoins d’accompagnement de jeunes adultes

Version imprimable
3 novembre 2011 // par Audrey Côté
rss

Les résultats de la recherche « Portrait et étude des besoins d’accompagnement de jeunes adultes dans les arrondissements La Cité-Limoilou et Les Rivières de la Ville de Québec » menée par l’Observatoire Jeunes et Société de l’Institut national de la recherche scientifique (INRS) mettent en lumière les causes personnelles et/ou structurelles des difficultés d’intégration socioprofessionnelle de certains jeunes dans le contexte de la ville de Québec où l’on note une diminution du chômage au cours des dernières années. Initiée par le Carrefour jeunesse-emploi de la Capitale Nationale (CJECN) puis appuyée et pilotée en collaboration avec la Maison Dauphine, cette recherche a été réalisée en partenariat avec plusieurs organismes publics et à but non lucratif dédiés à la jeunesse qui souhaitent adapter leurs interventions et améliorer la synergie de leurs services.

 

Professeure honoraire au Centre Urbanisation Culture Société de l’INRS, Madeleine Gauthier souligne le fait que les 56 jeunes adultes interrogés dans le cadre d’une étude qualitative cumulent généralement de multiples difficultés. Ils n’ont pas toujours les ressources qui leur permettraient de franchir plus facilement les étapes pouvant les conduire à l’autonomie de la vie adulte. « Pour plusieurs jeunes, affirme-t-elle, le problème qui se pose se caractérise par une incapacité ou un défaut de correspondre aux multiples injonctions que leur impose la société actuelle dans leur cheminement vers la vie adulte. On leur demande de posséder un diplôme, d’avoir les dispositions pour entrer sur le marché du travail et y persévérer, cette dernière injonction étant la condition essentielle pour réaliser l’injonction suprême, celle de devenir autonome. »

 

Pour leur part, le directeur général du CJECN, Mario Côté, et la directrice générale de la Maison Dauphine, Huguette Lépine, estiment que la recherche de l’INRS vient confirmer l’hypothèse des divers intervenants sociaux que fréquentent les jeunes en difficulté : l’accompagnement est indispensable et on doit y mettre le temps nécessaire.

 

La recherche a été soutenue financièrement par Emploi-Québec/région de la Capitale Nationale, le Forum jeunesse de la région de la Capitale Nationale, la Ville de Québec et le Centre de santé et de services sociaux de la Vieille-Capitale. Enfin, les membres partenaires de la recherche sont : le Carrefour jeunesse-emploi de la Capitale Nationale, la Maison Dauphine, le Forum Jeunesse de la région de la Capitale-Nationale, le CSSS de la Vieille-Capitale, Gestion Jeunesse, Emploi Québec de la région de la Capitale-Nationale, la Ville de Québec, Engagement jeunesse Capitale-Nationale, et la Commission scolaire de la Capitale.

 

Lire les résultats de la recherche.

Actualités

Les plus consultées

Consultez notre webzine

PlanèteINRS.ca

Webzine

Surplus et surqualification des travailleurs canadiens en 2031 ...

Webzine

Cohabitation interethnique dans les quartiers de classe moyenne ...

Webzine

Les tables de quartier montréalaises, un modèle unique qui inspire d'autres pays ...

Webzine

Moteur de développement urbain et véhicule culturel ...

Webzine

Les jeunes musulmans canadiens face à l'islamophobie ...