Logo INRS
English
  • Accueil
  • » Actualités
  • » La professeure Carole Lévesque lauréate du prix Marcel-Vincent de l’Acfas
Retour aux actualités

En reconnaissance de ses travaux sur les questions autochtones

La professeure Carole Lévesque lauréate du prix Marcel-Vincent de l’Acfas

Version imprimable
30 septembre 2011 // par Gisèle Bolduc
rss

Photo © Christian Fleury


La professeure Carole Lévesque de l’INRS a reçu le prix Marcel-Vincent de l’Acfas en reconnaissance de ses travaux sur les questions autochtones, un domaine où elle a développé une expertise unique au Québec et au Canada. Créé en l’honneur du premier président francophone de Bell Canada, le prix Marcel-Vincent lui a été remis lors du Gala de l’Acfas qui s’est déroulé au Centre des sciences de Montréal, le 29 septembre 2011.

 

Anthropologue de formation, la professeure Carole Lévesque du Centre Urbanisation Culture Société de l’INRS est reconnue comme une leader dans le domaine des études autochtones. Au cours de ses 40 ans de carrière, la professeure Lévesque a su gagner la confiance et l’estime des partenaires autochtones d’ici et d’ailleurs dans le monde. Sa contribution scientifique est considérée comme étant remarquable et originale, particulièrement en matière de mobilisation des connaissances, de construction des savoirs et de recherche réalisée en partenariat. Il y a 10 ans, elle a fondé DIALOG, un réseau de recherche et de connaissances relatives aux peuples autochtones unique au Québec et qu’elle dirige toujours.

 

Le réseau DIALOG s’inscrit d’ailleurs dans cette démarche qui favorise le rapprochement entre chercheurs universitaires et peuples autochtones. Depuis sa création, ce réseau met en valeur, diffuse et renouvelle la recherche relative aux peuples autochtones. En plus de jouer un rôle de premier plan dans le domaine des relations entre Québécois et Autochtones, ce réseau a réussi à sensibiliser la population et les décideurs autochtones à l’importance de la recherche universitaire et à ses retombées intellectuelles, sociales et économiques.

 

« Par ses actions et ses réalisations, la professeure Carole Lévesque contribue non seulement au développement d’une meilleure compréhension des réalités historiques, sociales, culturelles, politiques et économiques des peuples et communautés autochtones, mais encourage les jeunes Autochtones à poursuivre des études supérieures. C’est là une contribution majeure qui s’inscrit pleinement dans notre mission universitaire », souligne le directeur général de l’INRS, monsieur Daniel Coderre.

 


Pour en savoir plus sur les recherches de la professeure Carole Lévesque et le réseau DIALOG, consultez L'université nomade ou comment faire le pont entre deux mondes, une entrevue publiée dans le numéro de juin 2011 du webzine PlanèteINRS.ca.

Actualités

Les plus consultées

Consultez notre webzine

PlanèteINRS.ca

Webzine

Mieux répartir les brigadiers pour la sécurité des écoliers ...

Webzine

Une diplômée étudie les territoires de la production de « pot » au Québec ...

Webzine

Un diplômé facilite l'innovation canadienne et son exportation ...

Webzine

Des aménagements urbains adaptés aux piétons âgés… et aux autres! ...

Webzine

Surplus et surqualification des travailleurs canadiens en 2031 ...