Logo INRS
English
Retour aux actualités

Égalité, richesse et environnement

La ville vue à travers différents prismes

Version imprimable
16 avril 2015 // par Gisèle Bolduc
rss

Avec le printemps paraissent de nouveaux livres auxquels ont collaboré des professeurs du Centre Urbanisation Culture Société. Ils sont auteurs de chapitres qui abordent des sujets touchant la géographie et l’économie urbaine et les politiques environnementales municipales.

 

Ville, genre et sexualité

Pour la première fois, la 5e édition du livre Canadian Cities in Transition. Perspectives for an Urban Age propose un chapitre intitulé « Gender, Sexuality, and the City». Son auteure, la professeure Damaris Rose couvre un large éventail de questions touchant les libertés et les contraintes liées aux différences entre les sexes et à l’expression des préférences sexuelles dans les villes. Elle montre comment l’urbanisation au XXe siècle a favorisé l’autonomie économique des femmes en leur ouvrant le marché du travail. Elle discute aussi des défis des familles monoparentales vivant en milieu urbain ainsi que du rôle des quartiers centraux pour les minorités sexuelles. Elle se penche sur la mobilité urbaine et examine les dimensions de la gentrification selon les sexes.

 

La professeure Rose en arrive à cette conclusion : les efforts individuels et collectifs pour contester et surmonter les obstacles à l’égalité des sexes et les exclusions basées sur l’identité sexuelle ont considérablement changé la dynamique sociale, culturelle et économique des villes canadiennes et des quartiers. Publié sous la direction de Pierre Filion, Markus Moos, Tara Vinodrai and Ryan Walker chez Oxford University Press, ce livre constitue une référence sur le développement urbain au Canada et est très utilisé dans les cours de géographie et d’études urbaines des universités anglophones.

 

Pourquoi les villes dans les pays pauvres ne créent pas plus de richesse?

Le professeur Mario Polèse répond à cette question dans le livre The Buzz in Cities: New Economic Thinking Create publié par The Growth Dialogue sous la direction de Shahid Yusuf. Dans le chapitre « Why Do Cities in Poor Nations Nations Not Create More Wealth? Three Simple Statements and a Window of Opportunity? », il dégage trois constats montrant que la relation entre croissance et villes n’est pas simple.  

 

Plusieurs villes des pays riches ne sont pas devenues des moteurs de croissance ou des modèles d’efficacité, mais les erreurs du passé en matière d’urbanisme peuvent servir de leçons pour l’avenir, conclut le professeur Polèse, d’où l’importance de prendre en compte l’héritage institutionnel, les contraintes géographiques et l’histoire de chaque lieu. Parmi ces erreurs, il donne en exemple la gouvernance décentralisée qui facilite la fragmentation sociale, les programmes de logement social qui favorisent la concentration spatiale par classe de revenu, et la mise en place de systèmes de transport urbain qui facilite l’utilisation de l’automobile.

 

Politique climatique en milieu urbain

Pour sa part, le professeur Alexander Aylett analyse les stratégies qui ont permis à la ville de Portland en Orégon de devenir un leader en matière de politique climatique et une icône de l’urbanisme vert, dans le livre The Urban Climate Challenge: Rethinking the Role of Cities in the Global Climate Regime, publié chez Routledge sous la direction de Craig A. Johnson, Noah J. Toly et Heike Schroeder. Il est l’auteur du chapitre intitulé « Relational Agency and the Local Governance of Climate Change: International Trends and an American Exemplar ». Il s’intéresse notamment au rôle joué par l’Office of Sustainable Development (OSD) au sein de l’administration municipale de l’Oregon.

 

Bien que marginal et disposant de peu de moyens, cet organisme a réussi à établir une stratégie municipale globale en matière d’adaptation aux changements climatiques, en adoptant une approche rassembleuse et collaborative.

 

Son étude montre aussi que les réponses urbaines efficaces reposent sur la capacité des petites équipes en marge de structures municipales à intégrer et à coordonner l'engagement au changement climatique, rejoignant en cela les résultats du MIT–ICLEI Urban Climate Change Governance Survey, le premier sondage à l’échelle internationale sur la gouvernance dans ce domaine. ♦

Actualités

Les plus consultées

Consultez notre webzine

PlanèteINRS.ca

Webzine

Mieux répartir les brigadiers pour la sécurité des écoliers ...

Webzine

Une diplômée étudie les territoires de la production de « pot » au Québec ...

Webzine

Un diplômé facilite l'innovation canadienne et son exportation ...

Webzine

Des aménagements urbains adaptés aux piétons âgés… et aux autres! ...

Webzine

Surplus et surqualification des travailleurs canadiens en 2031 ...