• Accueil
  • » Actualités
  • » Les liens économiques et juridiques des couples sous toutes leurs coutures
Retour aux actualités

Sondage de recherche

Les liens économiques et juridiques des couples sous toutes leurs coutures

Version imprimable
13 janvier 2015 // par Stéphanie Thibault
rss

Se marier ou non? Mettre ses revenus en commun ou gérer séparément? Prévoir l’éventualité d’une rupture? Les couples se posent des questions… ou parfois les évitent. Hélène Belleau, professeure au Centre Urbanisation Culture Société s’intéresse à ces liens, qu’ils soient flous, notariés ou chiffrés. Son plus récent projet interpelle les Québécois par la voie d’un sondage dont les données aideront à comprendre les choix, les inquiétudes et les réticences auxquels ils font face lorsqu’il s’agit d’organiser les aspects économiques ou légaux de leurs relations.

 

Ce projet, financé par le CRSH, dressera un portrait de la vie conjugale qui contribuera à prendre des décisions de société éclairées. Sur quelle base définit-on les droits des conjoints de fait? Comment l’arrivée d’enfants dans un couple devrait ou non changer le statut et les obligations des conjoints entre eux?

 

Une démarche rigoureuse est appliquée afin de colliger des renseignements cruciaux pour les enjeux familiaux actuels. Hélène Belleau et Carmen Lavallée, professeure à l’Université de Sherbrooke, ont fait appel à la firme B.I.P. (Bureau d’intervieweurs professionnels) pour mener le sondage intitulé « Situation familiale et économique des couples », qui sera administré dès le 13 janvier 2015. Peut-être serez-vous sollicités afin de contribuer à ce projet?♦

Actualités

Les plus consultées

Consultez notre webzine

PlanèteINRS.ca

Webzine

Mieux répartir les brigadiers pour la sécurité des écoliers ...

Webzine

Une diplômée étudie les territoires de la production de « pot » au Québec ...

Webzine

Un diplômé facilite l'innovation canadienne et son exportation ...

Webzine

Des aménagements urbains adaptés aux piétons âgés… et aux autres! ...

Webzine

Surplus et surqualification des travailleurs canadiens en 2031 ...