Logo INRS
English
  • Accueil
  • » Actualités
  • » L’INRS à Paris pour les premières rencontres franco-québécoises sur la jeunesse
Retour aux actualités

L’INRS à Paris pour les premières rencontres franco-québécoises sur la jeunesse

Version imprimable
29 novembre 2018 // par Amélie Daoust-Boisvert
rss
L’événement « Regards croisés sur les politiques de jeunesse » se veut un lieu de réflexion et d’échange sur les réalités des jeunes des deux côtés de l’Atlantique.
 
Les professeur(e)s Maria Eugenia Longo, Mircea Vultur et Nicole Gallant de l'INRS participent aux premières rencontres franco-québécoises sur le thème « Regards croisés sur les politiques de jeunesse »
 
Une délégation de l’Institut national de la recherche scientifique (INRS) participe aux premières rencontres franco-québécoises sur le thème « Regards croisés sur les politiques de jeunesse », qui se tiennent à Paris les 29 et 30 novembre. 
 
Le colloque, organisé dans le cadre du cinquantième anniversaire de l’Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ), rassemble des chercheurs, des professionnels de terrain et bien sûr des jeunes Québécois et Français afin de réfléchir et d’échanger sur les politiques concernant la jeunesse. Les débats se tiendront à l’hémicycle, au cœur de l’Assemblée nationale française.
 
L’Observatoire Jeunes et Société (OJS) de l’INRS en est partenaire et responsable du contenu scientifique. « C’est l’occasion de mettre en valeur toute la recherche que nous réalisons sur la jeunesse et de tisser des liens non seulement entre la France et le Québec, mais entre les décideurs, les chercheurs et les jeunes », se réjouit sa directrice, la professeure à l’INRS Maria Eugenia Longo.
 
Y prennent part également, de l’INRS, les professeurs Mircea Vultur et Nicole Gallant. « La jeunesse d’aujourd’hui est ouverte à la différence. Les jeunes ont plus en commun entre eux dans le monde qu’avec leur origine géographique », estime le professeur Vultur, qui dressera un portrait de la jeunesse québécoise. Nicole Gallant, quant à elle, présentera des données sur la participation politique des jeunes. « Ils sont diversifiés, y compris dans leurs choix électoraux. Ils développent également d’autres formes d’engagement citoyen, notamment en ligne », souligne-t-elle.
 
L’événement s’ouvrira jeudi en présence de Jean-Michel Blanquer, ministre français de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, Line Beauchamp, Déléguée générale du Québec à Paris et représentante du premier ministre du Québec pour la Francophonie, Sébastien Nadot, député et président du groupe d’amitié France-Québec de l’Assemblée nationale française, ainsi que les secrétaires généraux de l’OFQJ Marianne Bésème et Michel Robitaille. Le secrétaire adjoint à la Jeunesse au ministère du Conseil exécutif du Québec, M. Réjean Houle, s’exprimera dans le cadre de la clôture des rencontres.
 
Pour son cinquantième anniversaire, l’OFQJ a souhaité s’associer avec l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (INJEP) en France et l’Observatoire Jeunes et Société au Québec pour proposer un temps de réflexions croisées et d’échanges sur les politiques de jeunesse sur les deux territoires, leurs objectifs, leurs méthodes, ainsi que les influences que la coopération franco-québécoise, dont les programmes de l’OFQJ, a pu y jouer. ♦

Actualités

Les plus consultées

Consultez notre webzine

PlanèteINRS.ca

Webzine

Mieux répartir les brigadiers pour la sécurité des écoliers ...

Webzine

Une diplômée étudie les territoires de la production de « pot » au Québec ...

Webzine

Un diplômé facilite l'innovation canadienne et son exportation ...

Webzine

Des aménagements urbains adaptés aux piétons âgés… et aux autres! ...

Webzine

Surplus et surqualification des travailleurs canadiens en 2031 ...