Logo INRS
English
  • Accueil
  • » Actualités
  • » Mathieu Carrier, chercheur étoile du Fonds de recherche – Société et culture
Retour aux actualités

Mathieu Carrier, chercheur étoile du Fonds de recherche – Société et culture

Version imprimable
21 septembre 2016 // par Gisèle Bolduc
rss

Mathieu Carrier, diplômé du doctorat en études urbaines de l’INRS en 2015, a été choisi chercheur étoile du Fonds de recherche du Québec – Société et culture en septembre 2016 pour son article « Road traffic noise in Montreal and environmental equity: What is the situation for the most vulnerable population groups? » paru dans Journal of Transport Geography. L’article primé montre que les personnes à faible revenu et les minorités visibles vivent dans des zones urbaines où les niveaux de bruit de la circulation routière sont légèrement plus élevés que ceux observés chez le reste de la population.
 
« Les recherches réalisées dans le cadre de mon doctorat ont permis d’établir, à ma connaissance, la première carte du bruit routier à partir des caractéristiques du transport routier et de l’environnement urbain à Montréal. En considérant plusieurs catégories sociales vulnérables au bruit routier et en utilisant les méthodes les plus précises pour le faire, cela permet d'offrir une  lecture très précise d'un phénomène encore peu étudié à Montréal », souligne le chercheur étoile. Maintenant à l’emploi du ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports du Québec, Mathieu Carrier travaille sur les dossiers de la pollution sonore et de la qualité de l’air.
 
« Bien au-delà de la reconnaissance, j'estime que ce prix représente une façon originale de démocratiser la recherche et de souligner, par le fait même, l'apport significatif de mes directeurs de recherche Philippe Apparicio et Anne-Marie Séguin du Centre Urbanisation Culture Société dans la réalisation de cet article et de la confiance qu'ils m'ont offert pour réaliser les analyses nécessaires avec de nouvelles méthodes », témoigne le lauréat.
 
Cet article a été rédigé dans le cadre de sa thèse de doctorat réalisée au Centre Urbanisation Culture Société, qui en comprend d’ailleurs trois autres. Sa thèse La distribution spatiale des polluants atmosphériques et du bruit provenant du transport routier dans les milieux résidentiels de l’île de Montréal: un cas d’équité environnementale a d’ailleurs remporté le Prix de la meilleure thèse en études urbaines à l’INRS pour l’année 2015.   
Félicitations à ce chercheur étoile en quête d’équité environnementale! 
 

Actualités

Les plus consultées

Consultez notre webzine

PlanèteINRS.ca

Webzine

Mieux répartir les brigadiers pour la sécurité des écoliers ...

Webzine

Une diplômée étudie les territoires de la production de « pot » au Québec ...

Webzine

Un diplômé facilite l'innovation canadienne et son exportation ...

Webzine

Des aménagements urbains adaptés aux piétons âgés… et aux autres! ...

Webzine

Surplus et surqualification des travailleurs canadiens en 2031 ...