Logo INRS
English
  • Accueil
  • » Actualités
  • » Nouvelles expertises en étude des peuples autochtones et sociologie
Retour aux actualités

Arrivée de trois professeures à l’INRS

Nouvelles expertises en étude des peuples autochtones et sociologie

Version imprimable
11 septembre 2018 // par Marie-Claude Fradette
rss
Pour la rentrée 2018, l’INRS accueille trois nouvelles professeures au sein de l’équipe du Centre Urbanisation Culture Société. Deux d’entre elles, Stéphane Guimont Marceau et Magalie Quintal-Marineau, viennent enrichir les connaissances en matière d’enjeux sociaux des communautés autochtones. Quant à Maude Pugliese, son expertise va apporter un éclairage nouveau sur les défis socioéconomiques et les inégalités de revenu. 
 
 
 
Pour une meilleure connaissance des peuples autochtones
Diplômée du doctorat en géographie de l’Université de Montréal, la professeure Stéphane Guimont Marceau a mené des recherches sur la citoyenneté des jeunes des Premières Nations au Québec, les espaces autochtones à Montréal et dans d’autres villes du Québec ainsi que sur l’autonomie territoriale et la violence contre les femmes autochtones au Canada et en Amérique latine. Elle a enseigné dans diverses universités québécoises et été professeure adjointe à l’Université d’Ottawa en 2016-2017. Auteure de nombreuses publications, elle a donné plusieurs conférences et est la coordonnatrice du Groupe d’études autochtones de l’Association canadienne des études latino-américaines et caraïbes. La professeure Guimont Marceau a participé à l’organisation de divers événements et donné des entrevues médiatiques en plus de s’être engagée auprès de différentes organisations et de comités qui ont mis à profit sa fine connaissance des peuples autochtones et des enjeux qui les concernent.
 
 
Le rôle des femmes dans le développement des communautés autochtones 
Chercheure et professeure dans le domaine des communautés autochtones nordiques et urbaines, Magalie Quintal-Marineau détient un doctorat en géographie de l'Université McGill. Elle a mené divers projets de recherche en lien avec le mode de vie et les besoins des femmes inuites, enseigné à l'Institut d'études canadiennes et autochtones de l'Université d'Ottawa et agi à diverses reprises comme consultante (conseillère et chercheure) en affaires autochtones. La professeure Quintal-Marineau s'intéresse particulièrement aux dynamiques contemporaines sociale, culturelle, économique et de genre dans les communautés autochtones et aux rôles des femmes dans le développement de leur territoire.
 
 
Sociologie et inégalités de revenus
Ayant complété un doctorat en sociologie à l’Université de Chicago en 2016, Maude Pugliese a collaboré à diverses publications et est récipiendaire de nombreux prix et bourses canadiennes et américaines. Dans ses travaux de thèse, la professeure Pugliese a traité des stratégies d’investissement des différentes classes socioéconomiques, des causes historiques et des conséquences sur les inégalités de revenus. Elle s’est notamment intéressée aux raisons qui poussent les individus de la classe ouvrière et de la classe moyenne à investir principalement dans des actifs immobiliers. Sa thèse lui a valu la mention honorable de « Meilleure thèse » de l’American Sociological Association en 2017. 
 
Bienvenue à ces trois nouvelles professeures! ♦

Actualités

Les plus consultées

Consultez notre webzine

PlanèteINRS.ca

Webzine

Mieux répartir les brigadiers pour la sécurité des écoliers ...

Webzine

Une diplômée étudie les territoires de la production de « pot » au Québec ...

Webzine

Un diplômé facilite l'innovation canadienne et son exportation ...

Webzine

Des aménagements urbains adaptés aux piétons âgés… et aux autres! ...

Webzine

Surplus et surqualification des travailleurs canadiens en 2031 ...