• Accueil
  • » Évènements
  • » Patrimoine mal-aimé: avenir des friches industrielles, militaires... à Montréal
Retour aux évènements

Patrimoine mal-aimé: avenir des friches industrielles, militaires... à Montréal

rss

Proposant annuellement un cycle de Conférences midi, sous la forme de tables rondes, la Chaire Fernand-Dumont sur la Culture vous invite à sa sixième conférence de la saison intitulée «Un patrimoine mal-aimé : l’avenir des friches industrielles, militaires et pyrotechniques à Montréal».  

PANÉLISTES INVITÉS
  • DINU BUMBARU, directeur des politiques à Héritage Montréal (vidéo-conférence)
  • SERGE BERNIER, ex-directeur Histoire et Patrimoine, Défense nationale et professeur associé au département d’histoire de l’UQÀM
  • GUY VADEBONCOEUR, muséologue senior, ancien conservateur en chef et directeur du Musée Stewart situé à l’île Sainte-Hélène

 

ORGANISATION
  • ANNICK ESSOH, candidate au doctorat en Études urbaines à l’INRS au Centre UCS et membre de la chaire Fernand-Dumont

 

ANIMATION
  • ALAIN GELLY, historien à Parcs Canada et membre du Conseil d’administration de l’AQPI (Association québécoise du patrimoine industriel).

 

 

PRÉSENTATION

Le patrimoine est selon l’UNESCO un héritage dont nous profi tons aujourd’hui et que nous transmettrons également aux générations futures. Le patrimoine est aussi désormais au cœur des discours de valorisation des villes. Il existe pourtant dans la région métropolitaine de Montréal toute une catégorie de sites impopulaires souffrant d’une image très négative, les Mal-aimés du patrimoine. Lieux de mémoire déjà patrimonialisés ou sur le point de l’être, ils pâtissent d’une mauvaise réputation non seulement auprès du grand public mais aussi auprès des milieux du patrimoine. Les justifications qui expliquent cette situation sont diverses. Les nombreuses friches industrielles dont regorge Montréal sont ainsi dépréciées pour des raisons esthétiques (elles  détériorent le paysage), urbanistiques (elles sont considérées comme génératrice de vides, ou comme des cicatrices dans le tissu urbain) et parfois même écologiques : c’est le cas tout particulièrement des anciens sites de production d’explosif qu’on trouve également dans la région métropolitaine. Ce dernier cas se rapproche de celui du patrimoine militaire, tous deux étant liés à un semblable imaginaire funeste, et funéraire, évocation des guerres et de tous ses morts. Cette table ronde vise à approfondir de la sorte notre compréhension des caractéristiques d’une catégorie de sites dont la patrimonialisation semble plus malaisée, et des défis qu’ils posent à cet égard. 

 

Évènement ouvert à toutes et tous!

Consultez la programmation annuelle des Conférences midi de la Chaire.
 

Pour plus de détails: Affiche (PDF) 

Évènements

Évènements

à venir