Logo INRS
English

By anne-marie.dubois - Posted on 22 novembre 2016

Version imprimable

 

 

Françoise Romaine Ouellette | Professeure honoraire

 


Téléphone : 514 499-4070

Télécopieur : 514 499-4065

Courriel :  francoise-romaine.ouellette@ucs.inrs.ca

 

 


 

Intérêts de recherche

 

Adoption ; filiation ; parenté ; famille ; nomination; identité; protection de la jeunesse.

 

 

Principales fonctions

 

  • Professeure honoraire  INRS UCS
  • membre du partenariat de recherche Familles en mouvance

 

 

Principaux projets de recherche récents

 

  • L’adoption intrafamiliale au Québec, en collaboration avec Carmen Lavallée (professeure de droit, Université de Sherbrooke).
  • La nomination des enfants au Québec, en collaboration avec Laurence Charton et Denise Lemieux (Centre Urbanisation Culture Société de l’INRS).

 

 

Publications

 

Ouellette, F.-R. et Carmen Lavallée, sous presse, « L’adoption légale comme révélateur de l’évolution de la famille au Québec », revue Droit et culture, no 73 – 2017 (De la famille aux familles).

 

Ouellette, F.-R. et Carmen Lavallée, 2015, « La réforme proposée du régime québécois de l’adoption et le rejet des parentés plurielles », Revue de droit de McGill/McGill Law Journal, vol. 60, no 2, pp. 295-331.

 

Chateauneuf, Doris et F.- R. Ouellette, 2015, « Kinship Within the Context of New Genetics: The Experience of Infertility From Medical Assistance to Adoption. » Journal of Family Issues1-27. doi: 10.1177/0192513x15596195.

 

Charton, Laurence, Louis Duchesne, Denise Lemieux et F.-R. Ouellette, 2015,  « Un retour des patronymes au Québec, 2005-2010 : au-delà des chiffres, des discours complexes entre égalité, identité et filiation », Cahiers québécois de démographie, vol. 44, n° 1, p. 5-34.

 

Ouellette, F.-R., 2013, « L’identité transmise dans les familles adoptives », dans Jézéquel, Myriam et F.-R. Ouellette (sous la direction de), Ce que TRANSMETTRE veut dire… AUJOURD’HUI, Montréal : Leméac, pp. 131-141.

 

Ouellette, F.-R., 2013, « Choisir un nom de famille ; un choix multiple et un véritable casse-tête ! », dans Jézéquel, Myriam et F.-R. Ouellette (sous la direction de), Ce que TRANSMETTRE veut dire… AUJOURD’HUI, Montréal : Leméac, pp. 225-234.

 

Ouellette, F.-R. et Annie Gauthier, 2013, « Les représentations de la famille et de l’enfant dans une clinique de psychiatrie transculturelle »,  Revue québécoise de psychologie, vol. 34, no 2, p. 41-61.

 

Dandurand, R.-B et Ouellette, F-R., 2012, «Un partenariat québécois de recherche sociale : Familles en mouvance et dynamiques intergénérationnelles », Enfances, Familles, Générations, no 16, pp. 124-144.

 

Ouellette, F.-R, 2011, « Enjeu familial et redéfinitions de la famille », Enfances, Familles, Générations, No. 15, 2011, p. 1-9 - www.efg.inrs.ca

 

Ouellette, F.-R. et Julie Saint-Pierre, 2011, « Parenté, citoyenneté et état civil des adoptés », Enfance, famille, générations no14, pp. 51-76.

 

Ouellette, F.-R. et Alain Roy, 2010, « Prendre acte des nouvelles réalités de l’adoption. Coup d’œil sur l’avant-projet de loi intitulé Loi modifiant le Code civil et d’autres dispositions législatives en matière d’adoption et d’autorité parentale », Revue juridique Thémis, vol. 44 (3) : 7-48.

 

Ouellette, F.-R., 2009, «The social temporalities of adoption and limits of plenary adoption», dans Marre, D. et Briggs, L., InternationalAdoption : Global Inequalities and the Circulation of Children,   New York, New York University Press, pp. 69-86.

 

Ouellette, F.-R.. et Dominique Goubau, 2009, “Entre protection et captation. L’adoption québécoise en Banque mixte », Anthropologie et Sociétés, 33,1, Enfances en péril, sous la direction de Chantal Collard et Isabelle Leblic, pp. 65-81.

 

Pagé, G., A.-M. Piché, F.-R. Ouellette et M.-A. Poirier, 2008, « Devenir parent sans donner naissance : la construction d’un lien avec un enfant en contexte d’adoption », dans C. Parent, S. Drapeau, M. Brousseau et E. Pouliot, Visages multiples de la parentalité, Sainte-Foy, PUQ, pp. 89-105.

 

Ouellette, F.-R., 2008,«Les noms et papiers d’identité des enfants adoptés à l’étranger», dans Fine, Agnès (dir.), États civils en question. Papiers, identités, sentiment de soi, Paris : Editions du CTHS, Le regard de l’ethnologue no 19, pp. 147-174.

 

Ouellette, F.-R. et J. St-Pierre, 2008, «La quête des origines en adoption internationale», Informations sociales- Heurts et bonheurs de l’adoption, no 146, pp. 84-91.

 

Ouellette, F.-R., 2008, «Le droit aux origines des enfants adoptés à l’étranger», dans Tara Collins et al. (sous la direction de), Droits de l’enfant / Rights of the Child, Montréal : Wilson & Lafleur, p. 391-403.

 

Latreille, Martin et F.R. Ouellette, 2008, Le repas familial. Recension d’écrits, INRS Centre Urbanisation Culture et Société.

 

Ouellette, F.-R., 2007, «Les nouveaux usages sociaux de l’adoption», Prisme no 46, pp. 152-159. («Réponse aux commentaires de D. Trano», pp. 164-167).

 

Collard, Chantal, Carmen Lavallée et F.-R. Ouellette, 2006,«Quelques enjeux normatifs des nouvelles réalités de l’adoption internationale», Enfances, familles générations no 5, 16 p.

 

Goubau, Dominique et F.-R. Ouellette, 2006, «L’adoption et le difficile équilibre des droits et des intérêts : le cas du programme québécois de la «Banque Mixte»», Revue de droit de McGill, no 2, pp. 1-26.

 

Ouellette, F.-R., 2005, «L’adoption devrait-elle toujours rompre la filiation d’origine?», dans F.-R. Ouellette, Renée Joyal et Roch Hurtubise, Familles en mouvance : quels enjeux éthiques?, Sainte-Foy, Presses de l’Université Laval / IQRC, pp. 103-120.

 

Fine, Agnès et F.-R. Ouellette, 2005, «La révolution du nom dans les sociétés occidentales contemporaines», dans Agnès Fine et F.-R. Ouellette, Le nom dans les sociétés occidentales contemporaines, Presses universitaires du Mirail, pp. 13-43.

 

Ouellette, F.-R., 2005, «La filiation et ses remises en cause. L’adoption et la nouvelle loi québécoise sur l’union civile», Communautés et socialités. Formes et forces du lien social dans la modernité tardive, sous la direction de Francine Saillant et Éric Gagnon, Montréal : Liber, pp. 111-130.

 

Ouellette, F.-R., 2005, Le champ de l’adoption, ses acteurs et ses enjeux, Revue de droit de l’Université de Sherbrooke, vol. 35, 2 : 376-405.

 

Ouellette, F.-R., 2004, « Adopter, c’est donner », dans De l'adoption. Des pratiques de filiation différentes, sous la direction d’Isabelle Leblic et Suzanne Lallemand,Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise Pascal, collection Anthropologie, pp. 268-296.

 

Ouellette, F.-R. et Caroline Méthot, 2003, « Les références identitaires des enfants adoptés à l’étranger : entre rupture et continuité», Nouvelles pratiques sociales vol. 16, no. 1, pp. 132-147.

 

Ouellette, F.-R., Caroline Méthot et Julie Paquette, 2003, «L’adoption, projet parental et projet de vie pour l’enfant. L’exemple de la « banque mixte » au Québec», Informations sociales, no 107, pp. 66-75.

 

Ouellette, F.-R., 2003, « L’enfant adopté et la question de sa filiation », Prisme, no 41, pp. 28-41.

 

Ouellette, F.-R., 2001, “L’intérêt de l’enfant adopté et la protection de ses droits ”, Éthique publique vol.3, no 1 : 148-159.

 

Ouellette, F.-R. et Caroline Méthot, 2000, L’adoption tardive internationale. L’intégration familiale de l’enfant du point de vue des parents et des grands-parents, Montréal, INRS-Culture et société, Université du Québec, 292 p.

 

Ouellette, F.-R. et Hélène Belleau, avec la collaboration de Caroline Patenaude, L’intégration familiale et sociale des enfants adoptés à l’étranger. Recension des écrits, 1999, Montréal, INRS-Culture et société, Université du Québec, 197 p. [disponible aussi en anglais, sur le site http://partenariat-familles.inrs-ucs.uquebec.ca]

 

Ouellette, F.-R., J. Le Gall et M.-P. Labbé, 1999, Les noms de personne et leur écriture. Étude des dimensions socioanthropologique et juridique de la nomination individuelle, Montréal, INRS-Culture et société/UQ, 119 p.

 

Ouellette, F.-R. et Renée B.-Dandurand, 2000, “ L'anthropologie des parentés euro-américaines” Anthropologie et sociétés, vol. 24, no 3: 5-20.

 

Ouellette, F.-R., 2000, “Famille et adoption : dissociations identitaires”, dans Famille et fragmentation, sous la direction de Marie-Blanche Tahon et Denise Côté, collection Études des femmes, no. 7, Ottawa, Les Presses de l’Université d’Ottawa, pp. 13-28.

 

Ouellette, F.-R., 2000,“ L’adoption face aux définitions de la famille et du lien généalogique ”,  Parents de sang, parents adoptifs. Approches juridiques et anthropologiques de l’adoption – France, Europe, USA, Canada, sous la direction de Agnès Fine et Claire Neirinck, Paris : L.G.D.J., collection Droit et société, vol. 29, pp. 325-341.

 

Ouellette, F.-R., 1998, “ Les usages contemporains de l’adoption ”, Les parentés électives, sous la direction d’Agnès Fine, Paris, Maison des sciences de l’Homme, pp. 153-176.

 

Ouellette, F.-R., 1996, L’adoption: les acteur et les enjeux autour de l’enfant, collection Diagnostic, IQRC-PUL, 119p.

 

Ouellette, F.-R.et Caroline Méthot, 1996, “ La normalité familiale dans l’adoption tardive internationale ”, Dialogue 133: 16-29.

 

Ouellette, F.-R., 1996, “ Statut et identité de l'enfant dans le discours de l'adoption” Gradhiva 19, pp. 63-76.

 

Ouellette, F.-R., 1995, “ La part du don dans l'adoption ”, Anthopologie et Sociétés, vol. 19, no 1-2, pp. 157-174.

 

Dandurand, Renée B.- et Ouellette, F.-R., 1995, “ Famille, État et autonomisation d'un champ familial ”, Sociologie et Sociétés, vol. XXVII, no 2, pp. 103-119.

 

Ouellette, F.-R. et Claude Bariteau (sous la direction de), 1994, Entre tradition et universalisme, Québec, Institut québécois de recherche sur la culture, 574 p.

 

Ouellette, F.-R. et Johanne Séguin, 1994, Adoption et redéfinition contemporaine de l'enfant, de la famille et de la filiation, Québec, Institut québécois de recherche sur la culture, 179 p.

 

Ouellette, F.-R., 1989, Femmes sans toit, ni voix. La problématique des femmes dites sans abri ou itinérantes, Québec: Publications du Québec, coll. Réalités féminines, 89 p.

 

Ouellette, F.-R., 1993, “ Féminisme, femmes ‘infertiles’ et procréation médicalement assistée ”, Structuration du social et modernité avancée, Autour des travaux d'Anthony Giddens, Michel Audet et Hamid Bouchikhi (dir.), Québec: Presses de l'Université Laval, pp. 353-384.

 

Renée B.-Dandurand et Ouellette, F.-R.,1992, Entre autonomie et solidarité. Parenté et sociabilité dans la vie de jeunes familles montréalaises, Rapport déposé au Conseil  québécois de la recherche sociale, Institut québécois de recherche sur la culture (avril), 432 p.

 

Ouellette, F.-R., 1988, “ L'expérience de l'infertilité féminine vécue sous assistance médicale ”, Sociologie et Sociétés, XX (1): 13-32.

 

Ouellette, F.-R., 1987,Les enfants que je veux... si je peux... Témoignages de femmes sous assis­tance médicale pour un problème d'infertilité, Recherches du Conseil du statut de la femme, Québec, 185 p.

 

Ouellette, F.-R., 1986, Les groupes de femmes du Québec en 1985: champs d'intervention, struc­tures et moyens d'action, Consult-action, Recher­ches du Conseil du statut de la femme, Québec, 314 p.

 

Martin, Jean-Claude et Ouellette, F.-R., 1981, “ Golden future?: the Dilemma of the Biangais of the Wau Valley, Morobe Province ”, dans The Plight of Peripheral People in Papua New Guinea, vol. 1, The Inland Situation, Cultural Survival, Occasional Paper 7, pp. 50-58.