Logo INRS
English

By UCS - Posted on 21 décembre 2010

Les pratiques de recherche et l'action publique

Version imprimable

 



  Programme court en Mobilisation et transfert de connaissances / 0886

DESS en Pratiques de recherche et l'action publique / 1886
Maîtrise( Programme offert à Montréal et à Québec) / 3086

Faire une demande d'admission

Horaire AUT-2014

Calendrier 2014-2015

Guide 2013-2014

Liste des étudiants actuels

Liste des diplômés

Liste des professeurs en PRAP

Entente relative aux modalités de réalisation d'un stage/essai

Témoignages de diplômés en pratiques de recherche et action publique

 


Trois programmes de 2e cycle vous sont offerts dans le domaine de la mobilisation et du transfert de connaissances ainsi que dans celui des pratiques de recherche et de l’action publique :

 

  • Un programme court en Mobilisation et transfert de connaissances (12 crédits)
  • Un DESS en Pratiques de recherche et action publique (27 crédits)
  • Une maîtrise professionnelle en Pratiques de recherche et action publique (45 crédits).

 

Ces programmes sont uniques au Québec. Ils ont été conçus pour préparer les étudiants à assumer de multiples rôles liés à l’interface entre la recherche sociale et l’action publique, entre la théorie et la pratique, et ce, grâce à des contacts directs avec des équipes de recherche et leurs partenaires issus de divers milieux. Ces programmes sont offerts tant à Montréal qu’à Québec. Les cours sont donnés par des professeurs de ces deux villes et un système de classes virtuelles (e-meetings) permet aux étudiants de suivre à distance la formation donnée par leurs professeurs.

 

Le programme court, le DESS et la maîtrise professionnelle peuvent être suivis successivement ; ils ont été conçus pour permettre le passage d’un programme à un autre (programmes gigognes) si l’étudiant décide de parfaire sa formation.

 

Correspondez-vous au profil recherché?

 

  • Le monde de la recherche vous attire, mais vous aimez d’abord travailler « sur le terrain », en contact direct avec des décideurs, des gestionnaires, des intervenants ou des militants ?
  • Votre formation en sciences sociales et votre expérience de travail vous ont convaincu(e) qu’il est important de jeter des passerelles entre la recherche et l’action, mais vous souhaitez parfaire d’abord votre compréhension de cet enjeu ?

 

Si vous avez répondu « oui » à ces deux questions, l’un de ces trois programmes répondra à vos attentes car ils valorisent tous, à des degrés divers, des échanges croisés entre les connaissances issues de la recherche sociale et les savoirs d’expérience des acteurs de « terrain », et ce, dans le but de réduire la distance entre les chercheurs, les citoyens et leurs représentants institutionnels.

 

Se poser les bonnes questions

 

Une multitude de questions sont soulevées, puis analysées dans ces programmes. . On s’y intéresse parce que la mobilisation des connaissances est aujourd’hui une préoccupation majeure de nos sociétés. En voici quelques-unes:

 

  • Quelles études récentes sur les jeunes couples et sur le vieillissement pourraient aider à développer des programmes de conciliation travail-famille?
  • Les groupes communautaires de ma municipalité ont-ils les outils nécessaires pour participer à la prochaine consultation publique?
  • Comment valoriser les recherches que mon Conseil de la culture a financées?
  • Quels types d’information permettent aux organismes, aux institutions et aux pouvoirs publics d’accroître la participation aux activités culturelles?
  • Comment m’y prendre pour connaître ou mesurer les conditions de vie et de pratique des milieux culturels?

 

 


Haut

 

Professeurs, thématiques et réseaux

 

Les professeurs-chercheurs associés à ces trois programmes entretiennent tous, dans le cadre de leurs activités de recherche, des relations étroites avec des acteurs collectifs dans les secteurs culturels et sociaux, qu’il s’agisse de ministères, d’établissements de services, d’entreprises privées, d’associations, de syndicats, de groupes communautaires ou autres. Au fil des ans, ils ont développé des connaissances et des savoir-faire dans la conduite de projets réalisés en interaction continue avec les milieux de pratique et avec les utilisateurs de la recherche sociale. Les programmes proposés s’appuient évidemment sur cette expertise, qui est une marque distinctive de l’INRS Urbanisation Culture Société.

 

Les équipes de recherche associées aux programmes s’inscrivent dans deux grandes thématiques pluridisciplinaires : le « Lien social » et les « Champs culturels ». Les recherches se rattachant à la thématique du « Lien social » visent à saisir les configurations des rapports sociaux, des appartenances et des identités. Mentionnons, par exemple, les recherches sur le travail, les migrations, les mutations du couple et de la famille, la protection des personnes vulnérables, les mouvements sociaux, les conflits interculturels et ainsi de suite. À la thématique des « Champs culturels » se rattachent des recherches portant sur les arts, les industries et institutions culturelles, les actions des pouvoirs publics et le rôle des autres acteurs culturels, la transformation de la culture, la mondialisation des marchés culturels et scientifiques.

 

Les équipes et chaires de recherche associées aux programmes sont les suivantes :

 

 


Haut

 

Perspectives d’emploi

 

Les programmes vous préparent à assumer les divers rôles liés à l’interface entre la recherche sociale et l’action, tant à titre de professionnel de recherche sociale qu’à titre d’analyste, de médiateur des connaissances, de vulgarisateur, d’expert-conseil ou de gestionnaire de projets de recherche. Vos compétences seront recherchées par des ministères, des organisations syndicales et communautaires, des administrations et des unités de recherche des réseaux de la santé et des services sociaux, des groupes et des centres de recherche universitaires ou privés.

 

Quelles sont les conditions d’admission?

 

Pour le programme court

 

Pour être admissible au programme court, le candidat doit être titulaire d’un baccalauréat ou l’équivalent en sciences humaines ou sociales ou posséder les connaissances nécessaires, une formation appropriée et une expérience jugée pertinente. Au cours de ses études, il doit avoir obtenu une moyenne cumulative d’au moins 3,3 (sur 4,3) ou l’équivalent. Il devra avoir une connaissance suffisante de la langue française (parlée et écrite); la compréhension de l’anglais écrit est nécessaire. Le candidat devra faire état d’expériences pertinentes à l’appui de sa demande en déposant un curriculum vitae.

 

Pour le DESS

 

Pour être admissible au DESS, le candidat doit être titulaire d’un baccalauréat ou l’équivalent en sciences humaines ou sociales ou posséder les connaissances nécessaires, une formation appropriée et une expérience jugée pertinente. Au cours de ses études, il doit avoir obtenu une moyenne cumulative d’au moins 3,3 (sur 4,3) ou l’équivalent. De plus, le candidat devra avoir réussi au moins un cours de premier cycle universitaire en statistique appliquée à des problématiques de recherche. Le candidat qui n’a pas les connaissances nécessaires en statistique appliquée devra suivre un cours d’appoint (UCS1001 (1 crédit) ou l’équivalent). Il devra avoir une connaissance suffisante de la langue française (parlée et écrite); la compréhension de l’anglais écrit est nécessaire. Enfin, le candidat devra faire état d’expériences pertinentes à l’appui de sa demande en déposant un curriculum vitae. Le candidat admissible pourra être appelé en entrevue d’admission.

 

Pour le programme de maîtrise

 

Pour être admissible à la maîtrise, le candidat doit être titulaire d’un baccalauréat ou l’équivalent en sciences humaines ou sociales. Au cours de ses études, il doit avoir obtenu une moyenne cumulative d’au moins 3,3 (sur 4,3) ou l’équivalent pour être admissible à la maîtrise. Le candidat devra également avoir réussi au moins un cours de premier cycle universitaire en statistique appliquée à des problèmes de recherche. Il devra aussi posséder une connaissance suffisante de la langue française (parlée et écrite); la compréhension de l’anglais écrit est nécessaire.

 

De plus, le candidat devra faire état d’expériences pertinentes à l’appui de sa demande en déposant un curriculum vitae et une lettre de motivation qui démontre sa compréhension des particularités et des exigences du programme, notamment en termes d’insertion dans un milieu d’action. Cette lettre lui permettra de se présenter, d’expliquer le choix du programme en regard de ses expériences et de ses intérêts (maximum 2 000 mots). Le candidat doit également obtenir l’accord d’un professeur qui accepte de diriger ses travaux. Le candidat pourra être appelé en entrevue d’admission.

 

Enfin, tout document qui n’est pas rédigé en français ou en anglais doit être accompagné d’une traduction française attestée par le consulat ou l’ambassade du Canada dans le pays d’origine. Les pièces requises accompagnant la demande d’admission doivent être adressées dans les meilleurs délais au :

 

Bureau du registraire

Institut national de la recherche scientifique

490, rue de la Couronne

Québec (Québec) G1K 9A9

Canada

 

 


Haut

 

Des programmes de bourses avantageux

 

Les étudiants du programme de maîtrise Pratiques de recherche et action publique du Centre Urbanisation Culture Société peuvent bénéficier d’un soutien financier dans le cadre du programme de bourses d’études de l’INRS pour les étudiants inscrits dans les programmes du secteur des sciences sociales.

 

Cliquez sur le titre du programme pour découvrir la description complète du programme du programme qui vous intéresse.

 

Programme court en Mobilisation et transfert de connaissances / 0886 PDF

Le programme court permet à l'étudiant de développer des connaissances et des compétences en mobilisation et en transfert des connaissances et de s’initier aux enjeux et défis que posent l’application et la mise en contexte de l’information scientifique.

 

DESS en Pratiques de recherche et action publique / 1886 PDF

Le DESS vise à former des spécialistes de l’interface entre la recherche et l’action publique dans le champ des sciences sociales, par l’apprentissage de connaissances scientifiques et l’acquisition d’expériences pratiques en production, usage, mobilisation et transfert des connaissances.

 

Maîtrise en Pratiques de recherche et action publique / 3086

Ce programme prépare les étudiants à assumer divers rôles liés à l’interface entre la recherche sociale et l’action, autant à titre de professionnels de recherche sociale qu’à titre, par exemple, d’analyste, de médiateur de connaissances, de vulgarisateur, d’expert-conseil ou encore de gestionnaire de projets de recherche. Cette maîtrise offre un contexte d’apprentissage unique en mettant les étudiants en contact direct avec des équipes de recherche et leurs partenaires des milieux d’action.

 

Directrice: Diane Saint-Pierre| Téléphone: 418-687-6413



Pour plus d'information sur le programme PRAP
contactez-nous

 

Diane Saint-Pierre
Directrice du programme
de maîtrise
Tél : 418.687.6413


Wassila Foul

Agente administrative au dossier étudiant
Tél : 514.499.8261


Bureau du registraire
INRS
490, rue de la Couronne
Québec (Québec)
G1K 9A9


prap@ucs.inrs.ca